Réalisés |  En Tournée |  En Préparation |  La Compagnie
Pièces |  Traductions |  Adaptations |  Essais |  Articles |  Entretiens
Conférences |  Débats |  Enseignement

Biographie

geraldgarutti

Gérald Garutti est metteur en scène, auteur et traducteur. Il travaille en France et en Angleterre, avec une quarantaine de spectacles depuis 2003. Il a étudié les lettres (École Normale Supérieure, agrégation de lettres), les sciences sociales (Sciences Po Paris), la philosophie politique (University of Cambridge) et l'art dramatique (Cours Simon).

Il a mis en scène, en anglais : Roberto Zucco de Koltès traduit par Martin Crimp (ADC Theatre, 2003) ; Richard III de Shakespeare (ADC Theatre, 2004) ; The Fall of the House of Usher d’Edgar Poe adapté par Steven Berkoff (Vingtième Théâtre, 2005) ; Les Liaisons Dangereuses de Christopher Hampton d’après Laclos (Royal Shakespeare Company, Stratford-upon-Avon, 2011) ; Notes From Underground / Les Carnets du Sous-sol, d’après Dostoïevski, avec le comédien anglais de Game of Thrones Harry Lloyd (The Print Room, Londres, 2014). Il prépare pour avril 2017 la mise en scène de Tartuffe à Londres.

En français, il a composé et dirigé de nombreuses adaptations scéniques, dont Le Banquet des Démons (Théâtre de l’Athénée, 2007) Mal mais vite (Odéon-Théâtre de l’Europe, 2008), Les Chasseurs d’absolu : Rimbaud-Mallarmé-Claudel (France Culture, 2009), Le Dialogue des Carmélites (Rencontres littéraires de Brangue, 2010), Le sens du désir – Jean-Louis Barrault (Odéon-Théâtre de l’Europe, 2010), Correspondance à trois : Rilke-Pasternak-Tsvétaïeva (Printemps des poètes, Espace Cardin, 2011). Il a également composé pour France Culture une adaptation radiophonique de Lorenzaccio (2012). Il a écrit et mis en scène Haïm – à la lumière d’un violon (Salle Gaveau et tournée nationale de 2012 à 2015, tournée à Bruxelles et Londres en 2016). En 2015, il a adapté et mis en scène Lorenzaccio de Musset avec une troupe de trente comédiens (Théâtre Jean Vilar à Suresnes, Théâtre Montansier, Théâtre National La Criée). En 2015-2016, il a créé Richard III – Loyaulté me lie, librement adapté de Shakespeare, qu’il a traduit et mis en scène avec Jean Lambert-Wild et Lorenzo Malaguerra (tournée de 80 dates en France dont le Théâtre de l’Union, TNG, Le Volcan, L’Aquarium). En 2016-2017 il adapte et met en scène Petit éloge de la nuit avec Pierre Richard d'après le texte d'Ingrid d'Astier (Théâtre du Rond-Point, Ferme des jeux, Théâtre de l'Union).

Il a traduit de l’anglais Les Rives d'Utopie de Tom Stoppard (Bourse de la Maison Antoine Vitez, dont il a été membre au sein du comité anglais), Le Pouvoir de dire oui de David Hare (France Culture, Chantiers d’Europe, 2011). D’autres langues, il a traduit en collaboration Songs de Brecht (Théâtre National de la Colline, Nada Strancar chante Brecht, édition LEXI/Textes, 2009) et Don Juan – L’Abuseur de Séville de Tirso de Molina (TNP, 2011).

Parmis ses pièces, adaptions et traductions, sont notamment publiés Haïm – à la lumière d’un violon (Robert Laffont) et Richard III – Loyaulté me lie (Les Solitaires Intempestifs). il a également publié de nombreux articles, notamment pour les revues Passages, Frictions, La Revue littéraire, dont récemment une manière de manifeste : « Un rêve de théâtre ». Il prépare pour l’éditeur Léo Scheer un essai, Une autre histoire de l’héroïsme. Ses derniers cycles de conférences sur l’héroïsme, l’utopie et les figures du pouvoir sont accessibles en vidéo sur internet.

Il a été dramaturge à la Comédie-Française sur Grief(s) – Ibsen, Strindberg, Bergman, mis en scène par Anne Kessler (2006), et au Théâtre National de La Colline sur L’Autre d’Enzo Cormann (2006). De 2006 à 2011 il a été le conseiller littéraire du TNP (Theâtre National Populaire) et le dramaturge de Christian Schiaretti sur une quinzaine de spectacles salués par le public et la critique, dont Coriolan de Shakespeare (Nanterre - Les Amandiers, Molière du meilleur spectacle et Prix du Syndicat de la critique), Par-dessus bord de Michel Vinaver (Théâtre National de La Colline, Grand Prix du Syndicat de la critique), Philoctète avec Laurent Terzieff d’après Sophocle adapté par Jean-Pierre Siméon (Odéon - Théâtre de l’Europe), Créanciers et Mademoiselle Julie de Strindberg (La Colline), Don Juan - L’abuseur de Séville de Tirso de Molina et La Célestine de Rojas (Les Amandiers).

Il dirige depuis 2009 le département Théâtre à Sciences Po Paris, depuis 2007 le département Arts et Humanités à l’École Nationale Supérieure des Arts et Techniques du Théâtre (ENSATT, ex-Rue Blanche), et depuis 2005 la compagnie C(h)aracteres, en résidence de création à la Ferme des Jeux, fabrique de théâtre soutenue par la Ville de Vaux-le-Pénil, le Département de Seine-et-Marne et de la Région Île-de-France.

Une partie de ses travaux (spectacles, textes, conférences) sont disponibles sur ce site.